Haute-Normandie

Conduite d'engins agricoles : règles de sécurité à respecter

Mis à jour le 20/05/2020

L'épidémie de Covid que connait la France actuellement nous préoccupe tous. Cette crise ne doit cependant pas faire oublier les autres risques professionnels du monde agricole. Malheureusement la Haute-Normandie connait des accidents dramatiques en cette période et le service prévention des risques professionnels vous rappelle quelques points important liés à la conduite d'un engin agricole.

La conduite d’engin agricole est une pratique commune dans le monde agricole. Cependant, elle est soumise à une réglementation spécifique qui mérite d’être connue, car les conséquences en cas d’accident peuvent entraîner des blessures irréversibles.

Ces mesures font l’objet d’un texte réglementaire (LOI n° 2015-990 du 6 août 2015) qui prévoit notamment :
 
  • La conduite est autorisée à partir de 16 ans pour un tracteur rattaché à une exploitation agricole et dans le cadre de l'activité de l'exploitation. En cas de dépassement de gabarit (l’ensemble ne dépassant pas 2.50 mètres de large) et pour les outils à mouvement multiples, il faut avoir 18 ans.
 
  • Une personne inexpérimentée ne doit pas conduire seule, la conduite de l’engin doit être encadrée. A cet effet, l’employeur doit être capable de mesurer la capacité de la personne à conduire l’engin agricole. Le cas échéant, il doit donner au chauffeur les connaissances et le savoir-faire nécessaires à la conduite en sécurité.
 
  • Si une personne accompagne le conducteur, il doit être sur le siège prévu à cet effet.
 
  • Si le matériel ne possède pas de siège, par précaution, aucun passager n’est admis dans la cabine.

Dans le contexte actuel, des membres de la famille ou des proches peuvent être disponibles et volontaires pour donner un coup de main. Cette aide est possible à condition qu'elle reste ponctuelle et limitée dans le temps. Il appartient au chef d'exploitation de prendre en compte leur sécurité en les encadrant en fonction de la connaissance qu'ils ont réellement de la situation de travail et des risques auxquels ils peuvent être exposés.
 
Ces engins sont soumis à des vitesses relativement lente par rapport à des véhicules classiques. Cependant, il convient de ne pas minimiser la sécurité lors de leurs utilisations car la complexité de ces engins les rendent particulièrement dangereux.